Sommaire

 

Les tumeurs osseuses regroupent une grande diversité de formes qui peuvent être soit bénignes (non cancéreuses), soit malignes (cancers des os, ayant tendance à métastaser).

Tumeurs osseuses bénignes

Les tumeurs osseuses bénignes sont des masses non cancéreuses qui sont incapables de se disséminer dans le reste de l'organisme, c'est-à-dire de former des métastases. De fait, elles sont moins graves et ne mettent généralement pas en jeu le pronostic vital. Il en existe de plusieurs sortes.

Ostéochondromes

Les ostéochondromes sont les tumeurs osseuses bénignes les plus fréquentes :

  • Ils concernent surtout les personnes ayant entre 10 et 20 ans.
  • Ils sont 3 fois plus fréquents chez les garçons que chez les filles.
  • Ils se développent essentiellement au niveau des extrémités des os longs et, dans près de 50 % des cas, autour du genou.
  • Ils peuvent apparaître isolément ou de façon multiple.
  • Ils peuvent se manifester par l'apparition d'une masse dure sous la peau, mais généralement, ils n'entraînent aucun autre symptôme.

De façon exceptionnelle, et chez les personnes présentant de nombreuses tumeurs osseuses, les ostéochondromes peuvent se compliquer et se transformer en chondrosarcome, une tumeur osseuse maligne.

Enchondromes

Les enchondromes sont des tumeurs osseuses bénignesqui se développent au niveau du cartilage :

  • Ils concernent surtout les personnes ayant entre 10 et 40 ans.
  • Ils apparaissent essentiellement sur les mains et les pieds et se manifestent sous la forme d'une tumeur isolée, unique.
  • Il arrive parfois que les enchondromes se compliquent et se transforment en tumeur osseuse malignes.
  • Enfin, le traitement consiste à retirer par une chirurgie la tumeur si l'os est particulièrement fragile ou en cas de fracture.

Ostéomes ostéoïdes

Les ostéomes ostéoïdes sont des tumeurs osseuses bénignes susceptibles de se développer dans n'importe quel os de façon isolée ou multiple bien que les os longs et ceux des membres inférieurs soient les plus touchés :

  • Ils concernent essentiellement les personnes ayant entre 10 et 30 ans, mais des personnes de tout âge peuvent être affectées.
  • Les hommes sont plus touchés que les femmes.
  • Les ostéomes ostéoïdes entraînent des symptômes, notamment une douleur, souvent plus violente le soir :
    • Habituellement, cette douleur perdure sur une période comprise entre 1 an et demi et 3 ans.
    • La guérison intervient ensuite et dure entre 3 et 7 ans.
  • Le traitement consiste à prendre des anti-inflammatoires afin de soulager la douleur. Si ces médicaments ne donnent pas satisfaction, on peut envisager une chirurgie.

Tumeurs à cellules géantes

Les tumeurs à cellules géantes sont des tumeurs osseuses bénignesqui font généralement leur apparition au niveau des extrémités des os longs et essentiellement autour du genou :

  • Ces tumeurs touchent plutôt les personnes ayant entre 20 et 30 ans et un peu plus les femmes.
  • Les tumeurs à cellules géantes ont la fâcheuse tendance à :
    • détruire les os ;
    • récidiver au même endroit.
  • Le traitement est chirurgical et consiste à retirer la tumeur pour la remplacer par un greffon osseux.

Chondroblastomes

Les chondroblastomes sont des tumeurs osseuses bénignes particulièrement rares (1 % de toutes les tumeurs osseuses) :

  • Ils affectent essentiellement l’extrémité des os longs des membres.
  • Ils concernent surtout les personnes ayant entre 10 et 20 ans.
  • Ils sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes.
  • L'approche est chirurgicale et est suivie d'une greffe osseuse.

Fibromes chondromyxoïdes

Les fibromes chondromyxoïdes sont des tumeurs bénignes rares :

  • Ils touchent surtout des personnes ayant entre 18 et 30 ans et autant d'hommes que de femmes.
  • Ce type de tumeur osseuse peut récidiver localement, mais il n'évolue jamais et ne se transforme donc pas en tumeur maligne.
  • Le traitement est chirurgical.

Affections osseuses bénignes

Proches des tumeurs osseuses bénignes, les affections osseuses peuvent être des :

  • kystes osseux ;
  • des dysplasies fibreuses.

Kystes osseux

Un kyste osseux est un espace rempli de liquide qui se développe au niveau d'un os :

  • Les os les plus concernés par ce type d'affections sont les os longs des membres. Les os de la colonne et du bassin sont moins souvent affectés.
  • Les adolescents et les enfants sont les plus touchés par ce type de lésions bénignes, bien qu'ils puissent faire leur apparition chez n'importe qui.

On distingue :

  • les kystes uniloculaires qui sont les plus courants et se retrouvent surtout chez des personnes ayant entre 5 et 15 ans et principalement des garçons ;
  • les kystes anévrysmaux, rares, qui touchent des personnes ayant entre 10 et 19 ans, mais plutôt des filles.

Le traitement des kystes osseux est chirurgical, s'ils ne disparaissent pas spontanément.

Dysplasies fibreuses

Les dysplasies fibreuses (ou maladies de Jaffe-Lichtenstein) sont des développements osseux anormaux qui représentent 5 % des affections osseuses bénignes :

  • Elles évoluent lentement et leur principal danger est le risque de déformations osseuses.
  • Elles se manifestent généralement en période de croissance, c'est-à-dire au cours de l'enfance ou de l'adolescence.
  • Elles touchent autant les garçons que les filles.
  • Le traitement consiste en :
    • une simple surveillance ;
    • des médicaments antalgiques contre les douleurs ;
    • et/ou une chirurgie afin de corriger les éventuelles déformations osseuses que l'on ne parvient pas à stabiliser autrement.

Tumeurs osseuses malignes

Les tumeurs osseuses malignes sont des masses cancéreuses qui sont capables de se répandre dans le reste de l'organisme, c'est-à-dire de former des métastases. Par convention, la majeure partie des tumeurs osseuses malignes prennent le nom de sarcomes. Il en existe de plusieurs sortes.

Ostéosarcomes

Les ostéosarcomes sont les tumeurs osseuses primitives les plus courantes :

  • Ils touchent souvent les os des membres ou du bassin.
  • Ils concernent surtout les gens ayant entre 10 et 30 ans et plus les hommes que les femmes.

On distingue 5 sous-catégories d'ostéosarcomes :

  • l'ostéosarcome parostéal (4 % des ostéosarcomes) qui est un cancer des os de bas grade (selon la classification des stades du cancer des os) ;
  • l'ostéosarcome périosté qui est de grade intermédiaire et qui touche le périoste (couche périphérique de os) ;
  • l'ostéosarcome périphérique, ou de surface, qui est de haut grade ;
  • l'ostéosarcome de Paget qui touche 1 % des personnes qui souffrent de la maladie de Paget ;
  • l'ostéosarcome radio-induit qui affecte les personnes qui ont été traitées en radiothérapie.
Lire l'article Ooreka

Chondrosarcomes

Les chondrosarcomes sont les deuxièmes tumeurs osseuses primitives les plus fréquentes à être qualifiées de malignes. Il sont pour la plupart de bas grade ou de grade intermédiaire :

  • Ils font leur apparition dans les cellules cartilagineuses, essentiellement au niveau des membres et du bassin.
  • Ils sont plus fréquents chez les personnes de plus de 20 ans et, pour 50 % d'entre eux, chez des personnes de plus de 40 ans.
  • Les hommes sont autant touchés que les femmes.

Sarcomes d'Ewing

Les sarcomes d'Ewing sont le troisième type de tumeurs osseuses malignes les plus fréquentes après les ostéosarcomes et les chondrosarcomes :

  • Ils touchent surtout les enfants et les adolescents, bien que des personnes âgées de plus de 30 ans puissent parfois être concernées.
  • Ils peuvent se développer aussi bien dans les os (surtout le bassin, le thorax et les membres) que dans les tissus mous et les organes.
  • Quoique très agressif, ce sarcome réagit bien à la chimiothérapie.

Tumeurs osseuses malignes rares

Il existe d'autres tumeurs osseuses rares qui méritent d'être citées :

  • Les fibrosarcomes :
    • Ils touchent surtout les os longs des membres et la mâchoire.
    • Ils concernent essentiellement les personnes d'âge moyen et les personnes âgées.
  • Les chordomes :
    • Ils touchent principalement la base du crâne, le sacrum et le coccyx.
    • Quoique malignes, ces tumeurs se développent lentement, mais ont tendance à récidiver.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cancer des os

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider