/

Cancer des os

/

Accueil

Cancer des os, le guide

Cancer des os

Le cancer des os est un cancer qui se développe dans les cellules des os ou du cartilage. On distingue les cancers des os primitifs qui apparaissent directement dans les os, et les cancers secondaires des os qui sont des métastases provenant d'un autre cancer primitif.

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir

Causes et symptômes

Comprendre les symptômes et causes du cancer de la peau

Voir les articles
Prévention et traitements

Prévenir et traiter le cancer des os

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

marion alisse

psychanalyste | psychothérapie sceaux - psychanalyse et psychoth

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Cancer des os, le guide pratique

La page ci-dessous vous donne un aperçu des chapitres abordés dans notre guide sur le cancer des os, pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Qu'est-ce que le cancer des os ?

La définition du cancer des os distingue ce cancer en 2 types. Il peut être :

  • soit un cancer des os primitif, c'est-à-dire prendre naissance directement dans les os ;
  • soit un cancer des os secondaire, c'est-à-dire apparaître suite à la dissémination de cellules cancéreuses provenant d'une autre région du corps.

Les statistiques du cancer des os nous apprennent que les cancers des os primitifs sont plutôt rares puisque l'on compte moins de 1 000 nouveaux cas chaque année en France. En revanche, les cancers secondaires des os sont beaucoup plus fréquents. En effet, 60 % des cancers entraînent des métastases osseuses.

Pronostics des cancers des os

Selon les pronostics du cancer des os, les cancers des os primitifs ont une survie moyenne de 66 % à 5 ans. Bien que les chiffres doivent être pris avec précaution, on sait que :

  • L'âge moyen de décès des patients atteints d'un cancer des os est de 59 ans.
  • Cela s'explique par le fait qu'environ 15 % des décès concernent des personnes âgées de moins de 20 ans et 30 % des personnes ayant entre 75 et 85 ans.

Pour ce qui est des cancers des os secondaires, le taux de survie :

  • à 1 an est de 33 % ;
  • à 2 ans de 18 % ;
  • à 5 ans de 5 %.

Les cancers avec des métastases osseuses ont donc un très mauvais pronostic.

Origines des cancers des os

Les causes du cancer des os ne sont pas bien connues. Néanmoins :

  • On suspecte certains facteurs de risque du cancer des os tels que :
    • la maladie de Paget (la plus fréquente de toutes les dystrophies osseuses) ;
    • des antécédents de radiothérapie.
  • Certains cancers des os comme le sarcome d'Ewing sont liés à des mutations chromosomiques.
  • Par ailleurs, si l'on se place du point de vue du décodage biologique des maladies (ou biodécodage), le cancer des os peut être lié à un ressenti de profonde dévalorisation.

Types, symptômes et diagnostic des cancers des os

Il existe plusieurs types de tumeurs osseuses primitives :

  • Les ostéosarcomes sont les cancers osseux les plus fréquents :
    • Ils se développent essentiellement chez les personnes ayant entre 10 et 30 ans.
    • Selon le type d'ostéosarcome considéré (il en existe 5 différents), le stade du cancer des os ne sera pas le même (certains seront de bas grade, d'autres de haut grade ou de stade intermédiaire).
  • Les chondrosarcomes sont les deuxièmes types de cancers des os primitifs les plus fréquents :
    • Ils représentent entre 10 et 15 % des tumeurs osseuses malignes primitives.
    • Les personnes les plus touchées sont les adultes de plus de 30 ans.

Dans un cas comme dans l'autre, les symptômes des cancers des os sont les mêmes, à savoir :

  • une douleur ;
  • une tuméfaction de la zone touchée ;
  • parfois une fracture inexpliquée ;
  • les symptômes classiques du cancer (grande fatigue, amaigrissement, perte de poids, transpiration, frissons, etc.).

C'est en partie à partir de ces symptômes que l'on commence à suspecter un cancer affectant les os. Pour poser de façon certaine le diagnostic de cancer des os, des examens sont toutefois nécessaires :

  • radiographies ;
  • scintigraphies osseuses ;
  • scanners ;
  • biopsies.

Les biopsies sont particulièrement utiles puisqu'elles permettent également, s'il s'agit de métastases osseuses, de les analyser afin de retrouver plus facilement le cancer d'origine lorsque celui-ci n'est pas encore connu.

Traitement du cancer des os

Le traitement du cancer des os dépend de plusieurs facteurs :

  • la taille de la tumeur ;
  • sa localisation ;
  • le type de cancer des os à traiter ;
  • le stade du cancer et son étendue ;
  • la possibilité ou non d'enlever chirurgicalement la totalité de la tumeur ;
  • l'âge du patient et son état de santé général.

Chirurgie du cancer des os

La chirurgie est la méthode privilégiée pour traiter les cancers des os. En effet, elle permet :

  • de guérir le cancer en retirant :
    • la tumeur ;
    • le plus possible de cellules cancéreuses ;
    • des métastases (au poumon, par exemple).
  • de reconstruire l'os en aidant à rétablir sa structure et sa fonction.

Chimiothérapie du cancer des os

Le traitement par chimiothérapie consiste à administrer des médicaments anticancéreux qui vont détruire les cellules cancéreuses. La chimiothérapie peut être employée :

  • avant une intervention chirurgicale destinée à traiter le cancer des os, afin de réduire la taille de la tumeur ;
  • après l'opération pour éliminer les cellules cancéreuses résiduelles et ainsi faire baisser les risques de récidives ;
  • en tant que traitement principal (en association ou non avec la radiothérapie) si la tumeur est inaccessible en chirurgie (au niveau de la colonne vertébrale ou du bassin, par exemple) ;
  • pour soulager les symptômes du cancer des os.

Radiothérapie du cancer des os

Dans le cadre du cancer des os, la radiothérapie sert à :

  • traiter les cancers des os en détruisant les cellules cancéreuses ;
  • préparer une intervention chirurgicale en réduisant la taille de la tumeur osseuse ;
  • traiter les métastases osseuses (qui sont particulièrement sensibles aux rayons) en :
    • soulageant les douleurs ;
    • réduisant les risques de fracture ;
    • empêchant la destruction de l'os ;
    • maîtrisant le développement de la tumeur ;
    • décomprimant la moelle épinière (en cas d'atteinte vertébrale).

Prévention du cancer des os

Si le traitement des cancers des os est lourd, c'est surtout parce que la prévention du cancer des os n'est à ce jour pas possible. En effet, il n'existe aucune mesure préventive cnonue. Cela est d'autant plus difficile à envisager que la cause des cancers des os reste inconnue (excepté si l'on se base du point de vue du décodage biologique des maladies).

En revanche, une fois la maladie décelée, il est important de :

Bon à savoir : il existe également un cancer des os chez le chien qui a beaucoup de similitudes avec celui qu'on peut observer chez l'humain.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !